Passeurs de mots, créateurs de liens.

 

Sylvain BOUISSON

 

Sylvain, quarante ans, je suis  peintre paysan ou paysan peintre, comme j'aime à me présenter parfois. J'ai très vite compris qu'il me serait difficile de faire un choix. Né dans une famille d'agriculteur, j'aime la terre. J'aime cultiver la nature, la regarder pousser, récolter ses fruits et tout autant j'aime dessiner, peindre et créer. Mes études aux Beaux Art durant quelques années ont précédés aux formations agricoles. Artiste indépendant depuis 2001 et exploitant agricole en 2005 je cultive aujourd'hui vignes, oliviers et safran entouré par mon père et mon frère. Mon travail artistique s'articule  autour des traces du temps et des empreintes de la mémoire...Faire CORRENS, de Vignes, d' Argens, d'Hommes et de Lumière, s'inscrit comme une suite évidente. Aller à la rencontre de ces gens de la terre, cette famille à laquelle j'appartiens, avec toujours cette même volonté de retranscrire et de dessiner les histoires et les regards.

 

_________

 

De cet auteur :

 

 

 

 

Géraldine DUBOIS-GALABRUN

 

J’écris depuis que j’ai conscience. Conscience d’aimer et de vouloir le dire et le partager… Depuis toujours j'écris... Partout. Sur les murs, sur les tables, au sol, dans la terre ou sur le sable, sur mes vêtements même parfois, avec mes doigts, des choses invisibles... j'écris des listes, j'écris des lettres, j'écris des mots, j'écris mes peines et mes joies, mes amours, mes espérances et mes révoltes... Crayons et papiers ont toujours envahit mes maisons, mes tables de nuit, mes cabanes. LA SAINTE BAUME, mon premier ouvrage fut tel un premier enfant, l'entrée dans un autre monde et la découverte d'un univers inachevé à reconstruire à chaque page...Puis l’histoire des hommes et d’un village... CORRENS... fut ma madeleine de Proust. J’ai revécu mon enfance, ses odeurs, ses parents tant aimés, au gré de mon travail… Ecrire est un long chemin parfois douloureux mais toujours  merveilleux… Il faut faire preuve de constance, de patience et de beaucoup de méthode même si la désorganisation fait partie de l’écriture… Il faut tout mélanger pour pouvoir re-créer.

 

_________

 

De cet auteur :

 

S'abonner à la newsletter

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

À PARAÎTRE

 

Pierre-Emmanuel DURET

 

Le dessin, la peinture font partie de moi depuis ma plus tendre enfance. Ma mère me raconte souvent que rien ne me faisait plus plaisir qu’une boite de feutre ou un coloriage. D’ailleurs ma première œuvre fut la réalisation d’une magnifique maison, à laquelle devait suivre tout un village,sur…la moquette de l’entrée de l’appartement que nous occupions ! A mon grand regret je n’ai jamais pu finir mon ouvrage mais  je n’ai jamais cessé de pratiquer. Je considère que l’art est une façon de voir le monde qui nous entoure et de le retranscrire selon sa propre sensibilité. C’est un vecteur formidable entre les gens. Je me souviens d’une rencontre très touchante avec un sourd-muet où nous nous montrions nos dessins respectifs au fin fond de l’Atlas Marocain. Nul besoin de savoir parler une langue pour se comprendre. Un peu d’eau, quelques pigments posés sur une feuille et la magie opère,  donnant une touche poétique à ce que l’on a vu. Que l’on soit plus ou moins proche de la réalité importe peu puisque le spectateur prolonge l’histoire et la fait sienne.

 

_________

 

De cet auteur :

 

Roselyne FERRANDO

 

Née dans le monde subtil des plantes à parfum et de leur transformation en huiles essentielles, Roselyne Ferrando Vieille habite Vallauris, dans les Alpes maritimes. Inspirée par la danse depuis sa tendre enfance, elle révèle ce qui lui tient à cœur à travers le mouvement, la voix, l'écriture poétique et la peinture. Elle a écrit et illustré COULANES, ainsi que L'INOUÏ (aux Editions Extraordinnaires).

 

_________

 

De cet auteur :

 

Association 21 CORRENS

 

FAUX TEXTE - J’écris depuis que j’ai conscience. Conscience d’aimer et de vouloir le dire et le partager… Depuis toujours j'écris... Partout. Sur les murs, sur les tables, au sol, dans la terre ou sur le sable, sur mes vêtements même parfois, avec mes doigts, des choses invisibles... j'écris des listes, j'écris des lettres, j'écris des mots, j'écris mes peines et mes joies, mes amours, mes espérances et mes révoltes... Crayons et papiers ont toujours envahit mes maisons, mes tables de nuit, mes cabanes. LA SAINTE BAUME, mon premier ouvrage fut tel un premier enfant, l'entrée dans un autre monde et la découverte d'un univers inachevé à reconstruire à chaque page...Puis l’histoire des hommes et d’un village... CORRENS... fut ma madeleine de Proust. J’ai revécu mon enfance, ses odeurs, ses parents tant aimés, au gré de mon travail… Ecrire est un long chemin parfois douloureux mais toujours  merveilleux… Il faut faire preuve de constance, de patience et de beaucoup de méthode même si la désorganisation fait partie de l’écriture… Il faut tout mélanger pour pouvoir re-créer.

 

_________

 

De cet auteur :

 

 

Gérard GHERSI

 

Depuis la nuit des temps l’homme a communiqué avec l’image…

 

Faire de la photo c’est sans doute pour moi une façon de fixer un instant, un événement, une émotion ou une attitude, mais c’est aussi l’espoir de capter un belle lumière, une subtile odeur ou de faire ressentir une sensation.

C’est au fond une manière d’écrire, sur un support différent, une histoire dans l’intention de la partager et de la transmettre, comme le fait l’écrivain avec sa plume. Le monde de la communication est aujourd’hui pluriel et les modestes ‘’passeurs de mémoires’’ que nous sommes doivent plus que jamais apprendre à combiner leurs savoir-faire, pour offrir la représentation la plus fidèle et la plus esthétique de nos sociétés d’aujourd’hui, celle qui donne le goût d’avancer vers un futur meilleur tout en respectant le passé qui nous a construit.

 

_________

 

De cet auteur :

 

Jacqueline BELLINO

 

Jacqueline Bellino trace le chemin d’une vie liée à la terre.

Après un engagement professionnel dans le maraîchage et l’oléiculture bio, Jacqueline cultive aujourd’hui quelques centaines d’oliviers dans le beau Pays niçois avec Gilles, son compagnon. Ainsi elle se consacre avec passion à l’arbre millénaire, qui devient sa muse.

Oléicultrice confirmée, son huile et ses olives, nombreuses fois primées dans des concours nationaux et régionaux, inspirent alors la saveur de ses écrits dans lesquels se dévoile une âme littéraire puissante, rude et délicate à la fois, engagée et pleine de caractère comme la belle paysanne qui est en elle.

 

_________

 

De cet auteur :

Géraldine DUBOIS GALABRUN - 06 32 64 12 12

Source photos - Gérard Ghersi

Création - LAFACTORYMENU 2015